Qu’est-ce que la zoothérapie ?

Publié le : 15 février 20223 mins de lecture

Grande initiative de la Région : Les chiens et les chats peuvent accéder librement aux hôpitaux de la région pour rester près de leurs maîtres, avec des conséquences connexes certainement positives pour la santé psychique des malades mais aussi les animaux apprécieront beaucoup surtout les chiens qui souvent n’aiment pas s’éloigner trop longtemps de leurs maîtres.

Qu’est-ce que la zoothérapie

La zoothérapie est donc une thérapie douce, basée sur l’interaction homme-animal, qui intègre, renforce et assiste les thérapies traditionnelles et peut être utilisée sur des patients souffrant de différentes maladies avec des objectifs d’amélioration comportementale, physique, cognitive, psychosociale et psychologique-émotionnelle, continue à se développer à des niveaux croissants, jusqu’à récemment il était impensable que des animaux puissent entrer dans un hôpital, tout d’abord pour un facteur hygiénique, dans ce cas avoir votre ami à quatre pattes à côté de vous, surtout pour ceux qui sont contraints à un long séjour n’est que bon.

Nos amis à quatre pattes vous remercient.

Les chiens et les chats, en particulier, souffrent et aiment comme vous et pour vous.

Une loi régionale a été adoptée pour sanctionner cela, en promouvant et en protégeant la santé des animaux de compagnie en même temps que celle des êtres humains.

En bref, on est égaux en dignité.

Les animaux de compagnie peuvent faciliter le séjour de leur maître à l’hôpital

Il est très important pour le patient d’avoir la possibilité d’amener son animal de compagnie dans les établissements publics et privés pendant les heures de visite.

La présence de l’animal agit directement sur le bien-être physique et psychologique de la personne malade.

C’est l’occasion d’apporter un soulagement, notamment en cas de long enfermement ou dans les stades plus avancés de la maladie.

La zoothérapie n’est donc pas une thérapie à part entière, mais une co-thérapie qui accompagne une thérapie traditionnelle en cours.

Le but de ces cothérapies est de faciliter l’approche médicale et thérapeutique des différentes figures médicales et de réadaptation, notamment dans les cas où le patient ne fait pas preuve de coopération spontanée.

La présence d’un animal permet dans de nombreux cas de consolider une relation émotionnelle avec le patient et, à travers cette relation, d’établir à la fois un canal de communication patient-animal-médecin et de stimuler la participation active du patient.

Plan du site